Comment éviter les escarres chez les personnes âgées ?

Les escarres, ces lésions cutanées souvent sous-estimées, peuvent entraîner des complications graves et altérer significativement la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Leur apparition chez les personnes âgées constitue un enjeu majeur de santé publique. Heureusement, il est possible de les éviter grâce à des mesures préventives adéquates ! 

Dans le présent article, nous vous faisons découvrir quelques méthodes pratiques, des conseils concrets et accessibles pour protéger la peau de votre proche âgé et prévenir l’apparition de ces redoutables lésions.

Les escarres : C’est quoi au juste ? Comment se forment-elles chez une personne âgée ?

Les escarres, appelées également « ulcères de pression », « plaies de décubitus » ou encore « plaies de lit », sont des lésions cutanées qui se forment à cause d’une pression prolongée sur certaines parties du corps. 

Lorsqu’une personne âgée reste immobile pendant de longues périodes, comme lorsqu’elle est alitée ou en fauteuil roulant, le poids de son corps exerce une pression sur certaines zones de la peau, notamment les os saillants comme les talons, les coudes, les hanches et le bas du dos.

Cette pression comprime les vaisseaux sanguins qui alimentent la peau en sang et en oxygène. Si la pression est maintenue trop longtemps, cela peut provoquer une diminution de l’apport en sang à la peau, ce qui affaiblit les tissus et entraîne la formation d’une plaie qui s’étend progressivement en superficie et en profondeur.

Pourquoi est-il important de prévenir les escarres ?

Prévenir les escarres chez une personne âgée est d’une importance capitale pour plusieurs raisons :

  • Les escarres peuvent entraîner des complications graves, telles que des infections profondes, des plaies ouvertes et même des atteintes osseuses — des complications qui aggravent l’état de santé général de la personne âgée et rendent nécessaires des soins médicaux intensifs.
  • Les escarres sont souvent douloureuses et source d’un inconfort considérable pour la personne âgée. 
  • Les escarres limitent davantage la mobilité de la personne âgée et sa capacité à effectuer ses activités quotidiennes, avec un retentissement certain sur la qualité de vie.
  • Les escarres accentuent la dépendance et accélèrent la détérioration de l’état de santé général de la personne âgée, en particulier si elles ne sont pas traitées rapidement et efficacement.

Tout faire pour prévenir les escarres chez les personnes âgées est capital ! Ça permet d’éviter des complications graves, réduire la douleur et l’inconfort et préserver leur état de santé global. Mais comment procéder ? Réponse dans les prochaines lignes !

Que faire pour prévenir les escarres chez une personne âgée ?

Pour prévenir efficacement l’apparition d’escarres chez une personne âgée, cinq principales mesures doivent être prises :

  1. Changements réguliers de position

C’est certainement LA mesure préventive numéro 1 contre les escarres : changer régulièrement de position ! Pourquoi ? Tout simplement pour réduire la pression exercée trop longtemps sur les mêmes zones. Rappelez-vous, c’est la pression prolongée sur les zones d’appuis qui est la cause des escarres !

Encouragez donc votre proche âgé à changer de position au moins toutes les deux heures s’il est alité ou toutes les heures s’il est assis dans un fauteuil.

Assurez-vous que les changements de position sont effectués en douceur pour éviter toute friction excessive sur sa peau !

  1. Inspection régulière de la peau

Effectuez régulièrement une inspection de la peau de votre proche âgé. C’est essentiel pour détecter les premiers signes d’escarre ! Prenez surtout le temps d’examiner les zones à risque, telles que les talons, les coudes, les fesses et le bas du dos, à la recherche de rougeurs, de plaies ou de zones de sensibilité. 

Si vous remarquez des changements inquiétants, consultez immédiatement un professionnel de la santé pour obtenir une évaluation et un traitement appropriés ! En effet, une prise en charge précoce peut changer radicalement l’évolution des escarres.

  1. Alimentation et hydratation adéquate

Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation sont essentielles pour maintenir la santé de la peau et prévenir les escarres. Veillez à ce que votre proche âgé consomme suffisamment de protéines, de vitamines et de minéraux pour favoriser la cicatrisation et la régénération des tissus cutanés. 

Encouragez-le également à boire beaucoup d’eau pour maintenir une hydratation optimale de la peau.

  1. Utilisation de matelas anti-escarres

Pour mettre toutes les chances de votre côté, investissez dans un bon matelas anti-escarres. Ce genre de matelas sont spécialement conçus pour réduire la pression exercée sur les points de contact du corps avec la surface du lit. 

Optez pour un matelas adapté aux besoins spécifiques de la personne âgée, en tenant compte de son poids, de sa taille et de son état de santé général.

  1. Soins réguliers de la peau

Pour limiter le risque d’escarres chez votre proche âgé, effectuez des soins réguliers de la peau pour maintenir sa santé et sa résilience (sa capacité à se régénérer après avoir souffert de lésions). 

Nettoyez et hydratez sa peau quotidiennement avec des produits doux et non irritants. 

Et n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si vous remarquez tout changement inquiétant !

Contacter AMAD Home Care

Articles similaires

Comment occuper une personne âgée seule ?

Troubles de la mémoire : comment se passe le diagnostic ?

Qu’il s’agisse d’oublis bénins ou de signes plus graves de démence, il est essentiel de diagnostiquer correctement la nature et l’origine des problèmes de mémoire. Le diagnostic précis est en effet la première étape cruciale pour déterminer le traitement et

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

Quels sont les différents troubles de la mémoire ?

La mémoire joue un rôle essentiel dans notre vie de tous les jours. Malheureusement, de nombreux troubles peuvent l’affecter, ce qui entraine des difficultés significatives au quotidien et perte progressive de l’autonomie à l’âge avancé. Découvrez dans le présent article

AIDE À DOMICILE VAUD SUISSE

Troubles de la mémoire : quels facteurs de risque ?

Les troubles de la mémoire, et la perte des capacités cognitives d’une manière générale, sont une source fréquente d’inquiétude chez les personnes âgées et leur entourage.  Généralement, la perte de mémoire est le résultat de modifications cérébrales normales liées au

Troubles de la mémoire : quels traitements ?

Votre proche âgé commence à oublier des rendez-vous, des noms familiers ou des tâches quotidiennes ? Ces moments d’oubli, bien qu’ils puissent sembler mineurs au début, deviennent de plus en plus fréquents et préoccupants ? Les troubles de la mémoire ne doivent