Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

Il n’est pas toujours facile d’identifier les symptômes de la maladie de Parkinson. En effet, de nombreuses idées reçues sont cultivées à propos de cette pathologie. Même si la recherche progresse, et que la sensibilisation porte ses fruits, il reste des zones d’ombre à éclaircir.

Ce petit guide ne remplace en rien la consultation d’un médecin. En revanche, il établit quelques bases. Il permet de répondre aux questions les plus courantes concernant les signes récurrents.

Chez AMAD HOME Care, nous aidons régulièrement des patient(e)s atteints par cette affliction. Être conscient des manifestations aide nos auxiliaires de santé à alerter les proches et les spécialistes de référence. Alors, quels sont les symptômes à surveiller ?

La maladie de Parkinson : plusieurs signes à considérer

Il est courant d’associer la maladie de Parkinson à un tremblement involontaire des mains. Il s’agit effectivement d’un symptôme connu et reconnu. Ce n’est pas le seul pour autant.

Et pour cause : c’est le système nerveux qui est atteint. De nombreuses fonctions et aptitudes sont altérées ou, dans les cas malheureusement avancés, compromises.

Voici d’autres symptômes à connaître :

  • Une difficulté manifeste et régulière à rester en équilibre.
  • Des tremblements étendus à d’autres parties du corps, et non seulement aux mains. On pense aux bras, mais aussi à la mâchoire, aux jambes ou encore à la voix.
  • Par inférence, le manque de stabilité perturbe les démarches d’écriture, de dessin…
  • Mentionnons en outre la bradykinésie. Derrière ce nom complexe, l’on retrouve l’idée d’un ralentissement global des gestes au quotidien.

Comment réagir face aux symptômes ?

Attention : la maladie de Parkinson n’est pas réservée aux personnes âgées. Bien au contraire. Le célèbre acteur Michael J. Fox a appris qu’il était atteint par cette pathologie alors qu’il avait 29 ans seulement.

C’est pourquoi il ne faut pas attendre trop longtemps. Lorsque les signes sont nombreux et visibles, repousser la consultation empêche de prendre des mesures concrètes.

S’il n’est pas possible de guérir définitivement, un accompagnement thérapeutique reste incontournable. Il permet de mieux vivre avec (et non malgré) la maladie de Parkinson.

Accompagner une personne atteinte par la maladie de Parkinson : une question d’équilibre

Une erreur courante consiste à prendre en charge toutes les tâches, même les plus accessibles, lorsqu’un(e) patient(e) ou un proche souffre de cette pathologie.

En effet, les symptômes entraînant des difficultés ne devraient pas priver l’individu de toute son autonomie. Afin de préserver la confiance en soi, il est judicieux de trouver un équilibre entre l’assistance et l’octroi d’une marge de liberté.

Les symptômes de la maladie de Parkinson : des obstacles à surmonter

La maladie de Parkinson n’a rien d’anodin. Elle demande une grande capacité d’acceptation ; de résilience aussi.

Mais il n’y a pas de fatalité. La tentation de se “laisser aller” guette souvent face aux manifestations de ce trouble. Les personnes âgées, notamment, y voient le signe d’une faiblesse irrémédiable.

Les auxiliaires de vie et de santé opérant pour AMAD Home Care mettent justement tout en œuvre pour éviter l’auto-dévalorisation et le découragement. Nous encourageons les proches à adopter la même approche : cela ne résoudra pas l’ensemble du problème, mais la situation dans son ensemble prendra une dimension plus sereine.

Contacter AMAD Home Care

Articles similaires

Dame de Compagnie en Suisse

Dame de Compagnie en Suisse: Tout Savoir

Vous savez très probablement en quoi consistent les assignations d’une aide à domicile, en confédération helvétique comme dans bien d’autres pays. Mais qu’est-ce qu’une dame de compagnie en Suisse ? Quel rôle, quelles tâches sont rattachés à ce métier ? Le présent

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ?

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ?

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ? Le métier de veilleuse de nuit (ou veilleur de nuit) à domicile affiche de nombreuses similitudes avec celui d’auxiliaire de vie. Et pour cause : c’est souvent la même personne qui assure