Dame de Compagnie en Suisse: Tout Savoir

Dame de Compagnie en Suisse

Vous savez très probablement en quoi consistent les assignations d’une aide à domicile, en confédération helvétique comme dans bien d’autres pays. Mais qu’est-ce qu’une dame de compagnie en Suisse ? Quel rôle, quelles tâches sont rattachés à ce métier ?

Le présent article permet de faire le point sur ce type d’aide à la personne, qui répond à des besoins particuliers. Si vous avez des questions complémentaires, ou que vous cherchez une prestation particulière, n’hésitez pas à nous contacter.

En attendant, voici quelques éléments d’explications sur cette auxiliaire d’un genre particulier.

Quel est le rôle d’une dame de compagnie ?

À vrai dire, certains (en dehors des cadres officiels) iraient même jusqu’à contester le lien direct entre dame de compagnie et auxiliaire. Et pour cause : le mot « auxiliaire » vient du latin « auxiliaris », qui signifie « secours ».

Peut-on vraiment dire qu’une dame de compagnie vient au secours des personnes ?

Cela dépend du point de vue.

  • Sur le plan psychologique, on peut effectivement parler d’une aide précieuse. Ce sont souvent les individus du troisième âge qui ont recours à ce type de services. Des femmes et des hommes qui se retrouvent en situation d’isolation. Dès lors, une présence humaine marque la différence.
  • En revanche, elle n’intervient pas sur le plan médical. Elle ne prodigue aucun soin, qu’ils soient basiques ou avancés. Il peut y avoir des exceptions, mais elles sont rares pour une simple raison : le cumul des « casquettes » rend souvent la tâche plus difficile.

Comme son nom l’indique, sa vocation principale c’est d’accompagner. D’être là pour certaines sorties ; peut-être mêmes toutes, selon les modalités définies. Elle va entretenir la conversation, afin que sa cliente/son client maintienne des interactions régulières.

Existe-t-il des « hommes de compagnie » ?

Oui, il existe un équivalent masculin, qu’on appelle l’homme de compagnie. La plupart des petites-annonces publiées en lien avec ce métier précisent les deux genres.

Cela ne signifie pas qu’une dimension romantique puisse s’installer. Il s’agit simplement de s’adapter aux attentes et aux sensibilités.

Dame de compagnie en Suisse : un métier social avant tout

Quand la maladie s’ajoute à l’équation – traitée par d’autres mandatés, donc – il faut apprendre à gérer ses émotions. À tenir (métaphoriquement) de la personne en souffrance. Les dames de compagnie sont amenées à trouver un équilibre entre proximité et distance. Entre professionnalisme et confiance. Tout cela demande d’observer une grande vigilance, tout au long du processus.

Car oui, répétons-le, la dame de compagnie intervient dans une optique éminemment sociale. Elle contribue, dans la mesure de ses possibilités, à l’équilibre émotionnel de celle/celui qui en formule la requête. Sans nécessairement « changer la vie » d’autrui, elle lui apporte une touche de réconfort.

Il arrive que la demande vienne des proches. Chez Ahmad Home Care, nous sommes justement prêts à vous aider si vous cherchez quelqu’un de bienveillant et d’humain. À la clé ? Un remède chaleureux contre la solitude. La possibilité de partager, de commenter, de découvrir.

Contacter AMAD Home Care

Articles similaires

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ?

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ?

Qu’est-ce qu’une veille de nuit à domicile ? Le métier de veilleuse de nuit (ou veilleur de nuit) à domicile affiche de nombreuses similitudes avec celui d’auxiliaire de vie. Et pour cause : c’est souvent la même personne qui assure